Les incongruités de certaines promesses électorales…

Un de nos opposants écrit « Nous allons maîtriser le développement urbain par la révision du PLU » et bien, disons le, c’est pour le moins osé, pour ne pas dire plus !
Le PLU en vigueur est celui qu’ils ont construit et adopté en 2012 tous en chœur !
Nous n’avons fait passer que des modifications bloquant un développement qui prenait des allures anarchiques notamment le gel de surfaces très convoitées et aujourd’hui proposées via une ZAC, donc contrôlées par la ville.
Allez vous frotter à l’état qui ne rêve que de densification, allez contredire un état qui dit qu’il faut « reconstruire la ville sur la ville » et continuez à laisser penser que nous n’avons fait que faciliter la construction.
Expliquez plutôt que seuls huit lots, soit huit maisons individuelles, ont été construits sur un terrain municipal.
Expliquez comment, alors que toutes les autres constructions du mandat ont été érigées sur des terrains privés, vendus par des particuliers, ou divisés par des particuliers, oui comment vous allez stopper cela ? Par la contrainte, par votre force de conviction ? Tous les terrains urbanisés durant ce mandat ont été ouverts à la construction par votre PLU, pas par le notre que l’état s’est ingénié à bloquer durant 5 ans en ne parvenant pas à réviser son propre PPRIF (prévention risque incendie forêt) alors que nous avons été victimes d’un gigantesque feu sur la commune.
Il est possible que des citoyens se laissent prendre à votre jeu, en effet, mais jeter une phrase vide de sens, et cependant suffisamment perfide pour laisser penser que nous avons été des bâtisseurs fous, NON, c’est bien trop facile et malhonnête !.