Syndicat des Eaux en question – réponse

Le Robinet D'eau Avec De L'eau Qui Coule Isolé Sur Blanc Banque D ...

Il nous est posé une question à propos du Syndicat Intercommunal d’Eau et d’Assainissement de Saint Jean d’Illac Martignas (SIAEA), de son éventuelle disparition et de ce qui pourra en découler.
Commençons par un tout petit peu d’histoire :
De 2009 à 2013, sous le mandat du président J. Fergeau, de gros investissements sont fait sur les réseaux d’eaux usées de Martignas et très peu comparativement sur ceux de Saint Jean d’Illac.
Juin 2016, la Maison de l’Eau (STEP) est mise en service après un an de travaux, et on débute par le raccordement de Martignas.

Quelques jours après, alors que Saint Jean d’Illac n’est pas encore raccordée à la STEP, la ville de Martignas demande à quitter le Syndicat pour rejoindre la Métropole au prétexte d’une gestion simplifiée et d’un coût légèrement moindre au mètre cube.
La Métropole n’aura de cesse jusque en 2019 de demander la dissolution du Syndicat. La Préfecture suit la métropole et par arrêté dissout le Syndicat.

Nous avons porté l’affaire devant les juges de la cour d’état. Ils n’ont encore pas jugé. En attendant, alors qu’aucune raison valable ne justifie cette dissolution, la gestion du syndicat est paralysée. Les travaux du Las sont engagés sur les fonds du syndicat, mais ceux du 3° forage nécessaire à l’alimentation en eau de nos deux communes ne peuvent être engagés alors que tout est prêt y compris l’attribution des subventions par le Département.

Cette procédure de dissolution va prendre beaucoup de temps. En effet, même sans conflit, il faudra de l’ordre de 18 à 24 mois pour y arriver.
Au cas où nous devrions créer une régie communale pour la gestion de l’adduction d’eau potable et de l’assainissement à Saint Jean d’Illac le financement serait assuré, comme aujourd’hui, par les recettes provenant des factures d’eau et d’assainissement que vous et nous continuons de payer.
Techniquement rien ne change sur les réseaux (STEP, forages, sur-presseurs, etc.)
Financièrement, la régie ainsi créée, aura son budget annexe, recevra les fonds répartis lors du « partage » du patrimoine actuel du SIAEA, collectera les factures et le délégataire continuera à œuvrer dans le cadre d’un contrat amendé. Pas d’influence donc sur les travaux en cours ni sur le budget de la ville.

Nota: A ce jour le m3 d’eau est moins cher à Saint Jean d’Illac qu’à Martignas, suite au changement de délégataire !